Menu Fermer

Premiers voeux : cinq nouveaux frères AA

First vows June 2019
Aidez-nous, partagez ce contenu :

Les communautés assomptionnistes des Philippines ont eu la joie d'accompagner cinq novices lors de la cérémonie de leurs premiers voeux, le 24 juin dernier. Chacun d'une nationalité différente, ils ont appris à vivre dans la fraternité pendant un an, au noviciat du Grand Manille. Un temps pour approfondir aussi leur foi et leur discernement. Félicitations à Ethiel Canlas Roxas (Philippin), Kim Taesik (Coréen), Rafael Huerta Ramos (Mexicain), Kranthi Kumar (Indien) et Matthew-Mary S. Okereke (Nigérien)

Envoyés de par le monde

Ils ont à présent été envoyés dans différentes communautés pour les prochaines étapes de leur formation.

  • Ethiel étudiera la théologie et Kranthi étudiera la philosophie à Quezon City, Philippines.
  • Kim Taesik a terminé ses études. Une misison lui sera assignée dans son pays, dans la ville de de Gwang-Ju.
  • Rafael étudiera la philosophie également dans sonpays, à Mexico.
  • Matthew-Mary a déjà terminé ses études, il enseignera la philosophie à Boston, US, et postulera à un cours de spécialisation.

Que Dieu les bénisse et les guide au cours de leur formation et de leur cheminement de religieux !

Paroles de nos frères

"La profession (des voeux) est une réponse profonde et vivante pour imiter Celui qui a appelé les premiers profès. De cette façon particulière, la vie consacrée témoigne que malgré la dépravation de notre monde, la perfection chrétienne est possible."
"D'après moi, la vie et la mission de notre communauté assomptionniste doit venir de l'amour de Jésus. C'est pour cette raison que nous pouvons servir nos frères dans la communauté tout comme l'Église, où Jésus Christ est à l'oeuvre pour le Salut de l'humanité."
"Ils sont nombreux parmi mes proches et amis à me demander ce qui m'a décidé à choisir cette vie. Je n'ai qu'une seule réponse : le Christ m'appelle et je sais qu'il est la seule réponse à ma quête de sens."

"On pourrait penser que nous sommes obligés de réussir notre vie religieuse, dans ce que nous sommes supposés faire ou être. Mais dans ce monde, nous ne pouvons ni expérimenter pleinement ce qu'est le paradis ni complètement imiter le Christ. Nous sommes ainsi appelés à être fidèles, non à réussir."

Aidez-nous, partagez ce contenu :